C’est une erreur courante que même les rédacteurs web expérimentés le font. À qui pensez-vous lorsque vous rédigez un texte pour en faire un contenu web persuasif ?

Imaginez-vous un client potentiel en train de lire votre texte ? Et pensez-vous aux raisons qui le font cliquer sur un lien ?

C’est ce que font la plupart des rédacteurs web. Ils traitent leurs internautes comme des passionnés de la lecture ou des lecteurs de journaux.

Vous vous méprenez si vous pensez que les visiteurs de vos pages web lisent le contenu de bout en bout. En fait, ils scannent vos pages, ou les balaient d’un coup d’œil, mais ils ne lisent pas. Et pou cela, la rédaction web est totalement différente de celle des textes imprimables. Parce que les internautes sont à la chasse d’informations ou de produits. Ils prennent des décisions rapides sans réfléchir.

Comment pouvez-vous donc emmener ces visiteurs pressés à prendre une quelconque action s’ils ne lisent pas votre texte ?

Laissez-moi vous donner 9 conseils pour persuader vos visiteurs à lire vos pages web.

Vous voulez écrire un meilleur contenu web ?
Cliquez ici pour vous inscrire au cours gratuit de copywriting pour les personnes occupées.

 

1. Traitez les internautes comme des animaux sauvages

 

D’après Jakob Nielsen’s Alertbox, les visiteurs d’un site web se comportent comme des animaux sauvages. Tel un fauve à la quête de son prochain repas, un internaute recherche une information ou un produit.

Lorsqu’un lion renifle une piste odorante, il décide rapidement : mène-t-elle à un bon repas ? Sera-t-il facile à attraper ?

C’est exactement le cas pour le visiteur de votre site web. Il veut savoir rapidement si vous offrez l’information ou le produit qu’il recherche. Est-ce qu’il peut le trouver facilement ?

Un lion affamé ne veut pas (et n’aime pas) perdre du temps pour attraper un repas. Vos visiteurs ne veulent pas non plus passer de longues minutes pour trouver ce qu’ils recherchent. Ils veulent le trouver rapidement. Pareillement au lion qui prend une décision rapide de suivre ou non une piste olfactive…

 

votre visiteur décide rapidement si votre site est utile ou non.

 Ainsi, si votre site web semble compliqué et offre trop de choix, vos visiteurs l’abandonnent et vont flairer un autre site web. En fait, les visiteurs baillaient rapidement votre page web d’un coup d’œil avant de chercher à savoir s’ils sont au bon endroit ou non. Ils n’ont pas besoin d’en être sûrs. Ils veulent juste prendre une décision rapide.

Si vos visiteurs ne font que jeter un coup d’œil rapide à votre contenu web, comment pouvez faire passer votre message ?

2. Donnez la priorité à vos informations les plus importantes

La rédaction web est totalement différente de la rédaction d’un mémoire ou des textes imprimables.

Dans un mémoire par exemple, vous présentez d’abord les points à couvrir. Ensuite, vous présentez un aperçu de la documentation. Après, vous développez chaque point. Et finalement, vous tirez votre conclusion. Le point le plus important que vous soulevez est dans la conclusion — à la fin de votre mémoire ! 

 

Sur le web, vous devez faire le contraire : vos points les plus importants passent toujours en premier.

 

Par exemple : vous cherchez un nouveau téléviseur 4k. Quand vous arrivez sur un site web, vous voulez d’abord savoir s’il vend des téléviseurs 4k. Ensuite, vous voulez une zone de recherche qui vous permet de trouver rapidement votre produit et voir à quoi il ressemble.

Autre exemple : vous cherchez un copywriter pour votre site web. Peut-être que vous cherchez quelqu’un de la région, un copywriter basé à Montréal par exemple. Ou peut-être que vous avez besoin d’un rédacteur web qui comprend la terminologie médicale. Alors, vous voulez voir sur le site web un titre comme le « Copywriting pour l’industrie médicale à Montréal ».

 

L’information la plus importante pour vos visiteurs est souvent un simple énoncé de ce que vous faites.

 

Une fois qu’ils comprendront ce que vous faites, ils voudront peut-être en savoir plus.

C’est cette façon de présenter les informations que les journalistes appellent la « pyramide inversée ». Dans les articles de journaux, les informations les plus dignes d’intérêt passent avant les détails et les informations de fond. Même si vous ne lisez que le premier paragraphe d’un article de journal, vous comprenez quand même la situation dans son ensemble.

 

C’est la même chose sur votre contenu web persuasif.

 

Vos visiteurs veulent d’abord avoir une vue d’ensemble. Ils veulent savoir ce que vous faites ou ce que vous pouvez faire pour eux.

 

3. N’essayez pas d’être intelligent ou créatif.

 

Sur le web, il est rare qu’un lecteur s’accroche à chaque mot que vous écrivez. Un fauve n’a pas le temps. Il est pressé parce qu’il pourrait suivre plusieurs autres pistes olfactives — des sites web — au lieu de perdre son temps à essayer de comprendre ce que vous faites.

 

Les énoncés simples sont souvent plus efficaces.

 

« Quand je regarde une page web, cela devrait aller de soi. Évident. Auto-explicatif. »

Steve Krug.

Une formulation intelligente exige que les gens réfléchissent. Demander aux gens de réfléchir ne fonctionne pas sur le web parce que les internautes sont à la chasse — ils n’ont pas le temps de réfléchir. Alors, rendez votre texte aussi simple que possible. C’est ainsi qu’il deviendra un contenu web persuasif.

Rédigez votre texte comme s’il était destiné à un enfant de 12 ans. Cela rend votre message facile à suivre. Et pour les blagues, il vaut mieux les éviter à moins d’être absolument sûr que votre public cible les comprendra.

 

4. Écrivez pour les scanneurs

Un contenu web presuasif est facilé à scanner
Un contenu web presuasif est facilé à scanner

Combien de personnes lisent les pages web ?

Presque personne !

« Ce que font la plupart des internautes, c’est jeter un coup d’œil à chaque nouvelle page, parcourir une partie du texte et cliquer sur le premier lien qui les intéresse ou qui ressemble vaguement à ce qu’ils recherchent. »

Steve Krug

Une autre recherche de Jakob Nielsen’s Alertbox montre que seulement 16 % des gens lisent les pages web mot pour mot. La plupart des gens scannent.

 

Comment écrire pour des scanneurs ?

 

Vvrifiez les éléments suivants  :

  • Votre titre communique-t-il ce que vous faites ?
  • Votre légende d’image communique-t-elle un message de vente ?
  • Vos sous-titres résument-ils vos points clés ?
  • Les listes à puces faciles à scanner réduisent-elles la verbosité ?

Votre internaute est à la chasse d’informations ou de produits. Assurez-vous qu’il peut comprendre vos informations les plus importantes en jetant un coup d’œil à votre page web.

 

5. Utilisez des mots familiers

 

« En tant que lecteurs web, nous restons des chasseurs-cueilleurs. Seulement, au lieu de balayer l’horizon à la recherche de nourriture, nous balayons les pages à la recherche de mots d’ordre. Quand nous les voyons, nous cliquons, nous agissons. »

Gerry McGovern

imaginez que vous voulez aller en vacances à Casablanca et que vous voulez dépenser moins sur le vol. Que recherchez-vous en linge ? Un vol économique, un vol à bas prix ou un vol bon marché pour Casablanca ?

Personne ne cherche des vols économiques. Si vous faites une recherche dans le Keyword Tool de Google, vous verrez que le terme « vol pas cher » est ce que recherchent les gens en ligne. Ce terme est beaucoup plus populaire que les termes : « vol économique » et « vol bon marché ».

Volume de recherche sur Google keyword tool
Volume de recherche sur Google keyword tool

La plupart des gens recherchent des produits ou services pas cher

 

Les mots-clés sont les mots que les gens recherchent. Nous aimons paraître mieux que nous ne le sommes. Nous essayons d’embellir ce que nous faisons. Nous essayons de paraître scientifiques, fantaisistes ou spéciaux. Mais votre internaute est à la recherche de mots familiers — des mots-clés — parce que c’est la piste olfactive qui lui indique qu’il est au bon endroit.

 

6. Écrivez pour les paresseux

 

Tout comme un lion paresseux cherche une prise facile, votre internaute ne veut pas faire d’effort pour lire votre texte.

Pour avoir un contenu web persuasif, faites en sorte que votre texte soit facile à lire :

  • Utilisez des paragraphes courts — quatre phrases maximum
  • Utilisez des phrases courtes — douze mots en moyenne
  • liminez les mots inutiles
  • Évitez le jargon et le charabia.
  • Éviter le temps passif
  • Évitez les répétitions inutiles
  • Adressez-vous directement à votre visiteur — utilisez le mot « vous ».
  • Raccourcissez votre texte

 

Quelle devrait être la longueur de votre texte ?

 

Steve Krug, auteur du livre à succès « Don’t Make me Think » (ne me faites pas réfléchir), recommande de se débarrasser de la moitié des mots de chaque page, puis de la moitié de ce qui reste. C’est peut-être très exigeant comme objectif, mais essayez. Mettez-vous au défi et rendez votre texte le plus court possible.

 

7. Attendez-vous à ce que les gens arrivent n’importe où sur votre site web

 

Les gens lisent généralement un livre du 1er chapitre au 2e, puis le 3e, le 4e, et ainsi de suite jusqu’à la fin.

Maintenant, imaginez que les gens prennent un livre et commencent à lire quelque part au hasard. Peut-être au début du dernier chapitre, peut-être au milieu du chapitre 3, ou à la dernière page du chapitre 1.

C’est à ça que ressemble la navigation web. La plupart d’internautes ne commenceront pas leur visite par votre page d’accueil. Ils peuvent arriver sur n’importe laquelle de vos pages.

Si vous ne savez pas où les gens arrivent sur votre site internet, allez à Google Analytics >> Contenu du site >> Pages d’atterrissage. Vous verrez exactement le nombre de visiteurs de chaque page web.

 

Si chacune de vos pages peut être une page d’entrée, qu’est-ce que cela signifie ?

 

  • Chaque page doit être facile à scanner.
  • Chaque page doit dire aux gens où ils se trouvent, mais aussi renseigner sur le sujet principal de votre site web ?
  • Chaque page doit avoir un appel à l’action. Vous devez dire aux visiteurs ce qu’ils doivent faire : aller lire un autre billet de blog ou un témoignage, s’inscrire à la newsletter, consulter la description d’un produit, demander une cotation ou ajouter un produit dans un panier.

Ne vous fiez pas à votre barre de navigation pour dire aux gens quelle est la prochaine étape. Incluez sur chaque page un bouton ou un lien pour guider les gens à passer à l’étape suivante.

 

8. Facilitez la tâche des chasseurs pour qu’ils puissent vous trouver.

 

Les clients potentiels sont à la quête d’informations ou d’offres.

 

Comment faire en sorte qu’ils vous trouvent ?

 

Attirez des clients potentiels sur votre site web en leur fournissant des informations utiles. C’est le fondement de la rédaction web SEO :

  • Répondez aux questions que se posent les clients potentiels.
  • Traitez un seul sujet clé sur chaque page.
  • Incluez des liens vers des pages pertinentes sur votre propre site ou vers d’autres sites web.
  • Utilisez des phrases et des mots que vos clients potentiels recherchent

Et par-dessus tout : Soyez utile.

 

9. Faire une impression visuelle

Telles des lunettes jaunes, un contenu web persuasif est aussi un peu flashy
Telles des lunettes jaunes, un contenu web persuasif est aussi un peu flashy

La rédaction web et le design web devraient fonctionner ensemble.

Vous ne pouvez pas vous contenter de rédiger uniquement votre texte, sans tenir compte de l’aspect visuel de votre page web. L’attrait visuel a un impact sur la lisibilité de votre texte. Il influence la capacité des visiteurs à comprendre ce que vous représentez.

 

Comment accentuer l’attrait visuel pour avoir un contenu web persuasif ?

 

  • Une image vaut mille mots ! Remplacez certaines portions de texte par des photos ou des vidéos.
  • Envisagez différentes tailles de police — pensez d’abord aux personnes qui scannent le texte en gros caractères.
  • Mettez l’accent sur les citations de clients (ou d’experts) pour ajouter de la crédibilité.
  • Jouez avec les textes en surbrillance, en gras, en MAJUSCULES, soulignés ou en italiques.
  • Cassez un long titre en un titre avec un sous-titre.
  • Remplacer les paragraphes par des puces

« Le plus important : désencombrez. Réduisez le bruit et ajoutez des espaces blancs. Non seulement cela rendra votre site web plus facile à lire, mais cela augmentera également votre crédibilité. »

Social Triggers.

 

La vérité sur la rédaction d’un contenu web persuasif

 

J’aimerais vous dire qu’écrire un contenu web persuasif est facile. Mais la vérité est que l’écriture d’un texte simple et utile est difficile.

Ne traitez pas vos visiteurs comme des universitaires qui aiment lire des textes difficiles et compliqués. Ne traitez pas les visiteurs de votre site web comme des avocats qui se penchent sur les petits détails. Ne soyez pas bavard. Et ne montrez pas votre vocabulaire exhaustif.

Rédigez plutôt un texte aussi simple que possible. N’essayez pas d’être tout pour tout le monde. Sachez qui vous êtes et ce que vous faites. Si votre message est clair, il est beaucoup plus facile de créer des textes persuasifs pour vos pages web.

Alors… Sois clair. Soyez spécifique. Soyez audacieux.

 

Vous voulez améliorer vos compétences en rédaction ?

Inscrivez-vous au cours de rédaction persuasive en 16 parties (c’est gratuit !).